Craft Beer & Art : Etude de cas avec Boundary

2 mars 2021 | Zythologie

Avant même de mettre à l’épreuve notre palais lorsque l’on s’apprête à déguster une bière, le premier sens utilisé est notre regard. Nous examinons la couleur, la texture, la densité de la robe de la bière pour y déterminer ses caractéristiques. Le regard est également fortement sollicité à la cave lors de l’achat d’une bière et ça, les brasseurs l’ont bien compris en nous proposons des illustrations des bouteilles ou canettes toujours plus inventives. 

“Elles sont belles vos canettes”

Ne serait-ce de la part des brasseries que du marketing, de la communication trompeuse destinée à nous pousser à l’acte d’achat ? S’il y a bien une stratégie commerciale derrière le soin apporté à l’illustration des contenants pour les brasseries artisanales, nous soupçonnons que cette attention n’est pas sans lien avec une certaine exigence concernant le rôle du brasseur et la qualité de son travail. Le brasseur moderne est un créateur. Il tente sans cesse d’innover dans la quête sans fin des saveurs. Pour faire ressentir cette création, il fait appel à des artistes pour dire ce travail créatif et le faire passer par le regard aux futurs consommateurs. 

Nous étudions aujourd’hui le cas de la brasserie coopérative Boundary située à Belfast pour comprendre ce lien essentiel.

Dans un article publié en 2018 par “The Irish Times” intitulé “Art and craft : how beer packaging got creative“, Matthew Dick & l’artiste John Robinson expliquent comment brasseurs et artistes travaillent ensemble.

“When I make a landscape painting I often go for a walk on the beach or in the forest”, he explains. “This sets the atmosphere for the painting. With the Boundary work the beer is the experience that acts as the anchor for the painting, which then takes on a life of its own as the painting develops.”

Le fait de déguster une bière comme le fait contempler un paysage,  cette expérience sensorielle est susceptible d’être captée par l’artiste. La dégustation étant le point de départ de l’inspiration du peintre. Cette source initiale se fond ensuite dans le tableau à mesure qu’il se construit pour créer une œuvre distincte, une œuvre indépendante de l’inspiration qui l’a provoquée. 

La peinture qui orne la canette est ainsi un supplément au travail du brasseur, il vient compléter la bière pour nous permettre de saisir à travers un autre de nos sens son désir créatif, ce qu’il a voulu partager avec nous lors du brassage. Il vient également signifier que le brassage n’est pas uniquement technique, il résulte, comme la peinture, d’un travail complexe, minutieux, soumis à la contingence et à l’échec. Comme pour une œuvre d’art, la bière porte en elle un message. 

Aux étiquettes formatées, Boundary se propose de travailler l’inconscient pour vous partager leur vision de la bière artisanale. Un choix que partage beaucoup de brasseurs indépendants, il vous suffit de parcourir notre shop pour vous en convaincre. 

Nous vous proposons dans notre shop 3 bières de cette brasserie : 

Talk Less Smile More – IPA

More Of A Phenomenon – IPA

Before You Say Anything, Smell These – DIPA

Bonne visite !

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À découvrir

A lire aussi